1. Bruxelles à moto

    1. Stationnement
    2. Quelques conseils
  2. Plus d'informations

    1. Catégories cyclo
    2. Liens utiles

Dernière mise à jour : 25 septembre 2015

Quelques conseils

Pour l'ensemble des deux-roues, circuler en ville n'est pas toujours simple... Trouver sa place au sein du trafic, se rendre visible, tenir compte des autres usagers, éviter d'éventuels obstacles présents sur la chaussée... autant de difficultés parmi d'autres qui font partie du quotidien des motards. Et cela n'est pas sans importance, puisque la plupart des accidents impliquant des motards se produisent en milieu urbain, et particulièrement aux carrefours.

Pour cette raison et dans la mesure de ses moyens, la Région étudie notamment les possibilités techniques à mettre en œuvre pour offrir aux motards une infrastructure adaptée lors de projets d'aménagement ou de réaménagement de voirie.

Parallèlement, il est rappelé aux motards que la bonne cohabitation entre les usagers, garante de la sécurité de chacun, dépend non seulement d'une infrastructure adéquate dont la réalisation incombe au gestionnaire de voiries, du respect des réglementations en vigueur et du bon sens, mais également de la connaissance de l'autre et du respect mutuel.

 

Quelques conseils de sécurité vous sont rappelés :

Apprentissage à la maîtrise de la moto

Pensez aux avantages que vous offrirait un « perfectionnement à la conduite », surtout si vous avez obtenu le permis « moto » automatiquement (permis B avant 1989) ou si vous êtes dans les conditions légales pour rouler avec un cyclomoteur de classe B sans permis ! De nombreux organismes de formation existent, renseignez-vous auprès d'une association de motards (voir liens utiles).

 

Respectez les limitations de vitesse en vigueur
Pour rappel, la vitesse en ville est limitée à 50 km/h sauf exceptions signalées par des panneaux. Attention aux mesures spécifiques prises dans le cadre des pics de pollution (voir rubrique voiture).

 

Equipez-vous ! Munissez-vous de vêtements adéquats et surtout, rendez-vous visible!

  • N'oubliez pas que le port du casque est obligatoire quelle que soit la catégorie de deux-roues motorisé. Pour qu'il soit le plus efficace, choisissez de préférence un casque de type intégral.
  • Equipez-vous de gants, bottes, pantalon et veste qui vous protègeront des éraflures et autres brûlures en cas de chute.
  • Enfin, pour vous rendre visibles des autres usagers, choisissez de préférence un casque et des vêtements colorés. Eventuellement, munissez-vous d'un gilet réfléchissant.

Veillez à garder vos distances afin de vous garantir un espace suffisant en cas de ralentissement et de vous offrir un meilleur champ de vision sur la voirie empruntée. Cela vous permettra d'anticiper les dangers et obstacles éventuels.

 

Faites attention à l'angle mort !

Tenez compte de l'angle mort des voitures, bus et autres camions. Ne restez pas trop longtemps à la même place, à côté ou à l'arrière de ces véhicules.

 

Tenez compte des conditions climatiques

N'oubliez pas que non seulement la pluie rend certaines chaussées et revêtements glissants, mais elle peut également réduire très largement la visibilité réciproque entre les différents usagers. Habillez-vous de façon visible, restez vigilants et veillez à croiser le regard des autres usagers. En cas de verglas ou de brouillard, évitez les déplacements à moto.

 

Occupez les deux-tiers de votre bande

  • Ceci vous permettra d'être plus vite vu dans les rétroviseurs classiquement utilisés (central et de gauche) par les automobilistes.
  • Ceci peut aussi vous éviter d'être frôlé par un dépassement hasardeux. En effet, si vous êtes placé sur le côté à l'extrême droite de votre bande, vous n'incitez pas les autres véhicules à clairement changer de bande pour vous dépasser.

Realized by means of Brussels UrbIS®©